ACCES pour la résilience et l'adaptation au changement climatique

La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH appuie les efforts des partenaires burundais à assurer un développement résilient aux effets du changement climatique. Son Projet « Adaptation au changement climatique pour la protection des ressources en eau et sol, ACCES » vise la mise en œuvre de différentes mesures d’adaptation pour permettre une meilleure résilience de la population rurale burundaise aux effets du changement climatique.

Le projet est constitué en trois champs d’action :

  • Intégration du changement climatique et stratégies d‘Adaptation à l’action de la société civile,
  • Mise en œuvre de mesures d’adaptation au changement climatique dans les bassins versants particulièrement vulnérables,
  • Appui pour la mise en place d‘un système d‘information climatique et d‘alerte précoce (gestion des risques et catastrophes)
 

Le premier champ d’action travaille avec les organisations de la société civile dans le renforcement de leurs capacités en matière d’adaptation au changement climatique.
Le champ d’action 2 appuie la mise en œuvre des mesures d’adaptation au changement climatique dans la gestion durable de trois bassins versants : à Marangara dans la province de Ngozi, à Isare et Mutambu dans la province de Bujumbura.
Quant au champ d’action 3, les informations climatiques sont disséminées dans les provinces Bujumbura, Ngozi et Rumonge. Pour l’appui à la gestion des risques climatiques et les catastrophes, nous appuyions les communes Isare, Mutambu et Rumonge (province Rumonge).
 

 

Les principaux résultats du projet:

  • Plusieurs outils et instruments disponibles pour prendre en compte le changement climatique dans l’action publique, par ex. faits et réalités du changement climatiques, guide d’intégration de la thématique dans la planification du développement, site www.climat.bi.
  • Renforcement des capacités humaines et organisationnelles sur le changement climatique : 140 personnes formées. 22 organisations tiennent compte de l'adaptation dans leurs activités.
  • Environs 1.700 ménages ont appliqué au moins une mesure d’adaptation. Au total 110 ha de bassins versants particulièrement vulnérables ont été aménagés et l’érosion diminue de plus en plus.
  • GIZ/ACCES s’engage pour une égalité de sexe. La part des femmes dans la mise en œuvre de mesures d’adaptation est à 52 % (2017). Un tiers des femmes est associés activement aux processus de décision et de planification.
  • Les 3 communes partenaires disposent des plateformes communales de prévention de risque et de gestion de catastrophe (PFC) bien fonctionnelles.

 

Contribution aux objectifs du millénaire

Le projet GIZ/ACCES met en œuvre des stratégies et des instruments qui augmentent la résilience de la population rurale aux effets du changement climatique en lien avec les objectifs de développement durable (ODD) qui portent sur la période 2015-2030. Sur les 17 objectifs, le projet contribue sur six :
Objectif 1 : Eradication de la pauvreté (indicateur 1.5)
Objectif 2 : Lutte contre la faim (indicateur 2.4)
Objectif 5 : Egalité des sexes (indicateur 5.5)
Objectif 6 : Accès à l’eau salubre et à l’assainissement (indicateur 6.2, 6.)
0bjectif 13 : Lutte contre le changement climatique (indicateurs 13.1, 13.2, 13.3)
Objectif 15 : Préserver la biodiversité (indicateurs 15.2, 15.3)

 

Pour plus d'informations:

Le Projet ACCES - Profil et prestations (Anglais)