Mesurer la réussite de la lutte antiérosive

L’objectif du projet « Adaptation au Changement Climatique pour la protection des ressources en Eau et Sol » (ACCES) est de soutenir le Burundi à la mise en oevre des stratégies visant à réduire la vulnérabilité face aux effets du changement climatique. A l’échelon national, provincial et local, le projet appui les décideurs et institutions des secteurs concernés dans leurs efforts pour introduire des mesures d’adaptation au changement climatique dans leurs stratégies d’action et leurs plans d’investissement et pour appliquer une politique d’adaptation. À l’échelon local, les groupements d’usagers, les communes et les services publics de bassins versants sélectionnés dans des régions particulièrement vulnérables aux impacts du changement climatique sont habilités à planifier, exécuter, gérer et suivre de manière autonome les mesures d’adaptation.

Parmi les indicateurs du projet ACCES il y a un indicateur qui vise les pertes en sol par érosion :

« Dans les zones d’intervention, les pertes en sol par érosion sur les surfaces
agricoles utiles expérimentales, choisies en fonction de leur représentativité,
diminuent en moyenne de 10 % par an. »

Voici le documentation décrit la méthodologie et indique les références utilisées pour le chiffrage de l’indicateur du projet. Il est cependant important de noter que la méthodologie utilisée n’est pas rigoureusement scientifique mais est basée sur une approche empirique avec des données issues de différents rapports qui facilitent l’estimation des taux d’érosion pour les zones d’interventions.

GIZ/ACCES: Modèle pour établir les taux d’érosion pour les zones d’intervention du projet ACCES, Méthodologie et Documentation, Juin 2015

Documents

Veuillez trouver l'archive ici.

A savoir plus...

Statistique

Week59
Month243
All9352